Archives de la catégorie Blabla

Je suis ici, maintenant .

 

 

http://beauteetc.blogspot.com/

 

 

A bientôt les filles!

Publicités

Pour la Thaksgiving, du 24 Novembre au 28 Novembre 2010, vous avez -20% sur le total de votre commande !!

De quoi se faire plaisir …

Au lieu de donner ma wish liste, vous auriez des produits à me conseiller de prendre !?

Des produits pour lesquels il ne faut PAS passer à côté ?

 

Voilà, un petit jeu …

 

Qu’est ce que ça peut bien être ?!

 

Réponse demain!

Un homme dans ma notre Salle de Bain. Toute une histoire. Commençons par préciser que, comme la Salle de Bain est MA pièce préférée de notre appart, la sienne est vraisemblablement la cuisine. Cela va de soit . Reste de clichés de notre société, ou simplement pur hasard, je me nourris de crème, lui, de spaghettis.

L’ Homme est un être bien particulier. De ce que je me souvienne, dans sa salle de bain – chez ses parents – il y a eu immédiatement de la place pour moi et mes quelques babioles (oui, au début, on voyage léger, on veut pas effrayer!). Trônait dans son petit pot en plastique la brosse à dent au poil en plumeaux, une boite de coton tige, un joli mini gel douche que sa mère avait du refourguer là en guise de « déco ». Et, rien.

Une balance, à l’angle de la pièce. (J’apprendrais plus tard que l’ Homme est soucieux aime suivre de près son poids.)

Dans sa douche, un shampooing ultra doux à la camomille (oui, l’Homme a quand même quelques notions du bien et du mal!), un gel douche Adidas, et pas vraiment autre chose.

* *

Maintenant, on a notre endroit. Notre petite salle de bain. Heureusement qu’il ne compte pas autant de produits que moi, sinon, on pourrait pas.

Je ne peux pas dire que l’Homme ne s’est pas féminisé oups s’il lit ça un jour il me tue adapté, oui voilà, adapté.

Je lui ai fait plusieurs fois des soins du visage – fallait bien que je m’entraine sur quelqu’un quand je faisais mes études. Il m’a prêté son visage deux fois. En un an.

Mais, le résultat a été doublement bénéfique, car déjà, il a noté une nette amélioration de son teint. Et de deux, il m’a suivis chez Yves Rocher & Sépho, pour lui concocter un rituel beauté … Deux produits quoi ! Mais je me sentais fière ce jour là !

Alors depuis, j’ai droit à sa peau toute douce le soir, car non seulement, il mets de la crème hydratante pour homme, mais en plus, il nettoie sa peau avec un gel désincrustant sous la douche. J’ai qu’un mot qui me viens, Victoire!

Aussi, l’Homme a découvert que le sèche cheveux faisait aussi radiateur l’hiver, bizarrement il laisse moins souvent ses cheveux séchés à l’air libre. Et squatte un petit peu plus longtemps la pièce.

L’Homme a appris à découvrir les parfums autre que l’eau de toilette Scorpio qu’il traînait depuis ses 16 ans!

Mais …

l’Homme remplit toujours sa main entièrement de gel douche ou shampooing. Ça a le don de mhmm’énerver !

l’Homme ne sait toujours pas que non, on n’est pas obligé de frotter sa brosse à dent comme un taré pour avoir un bon résultat. Le temps prime sur la force, je lui dis. Il frotte de plus belle.

Encore des missions à longs termes …

Résultat ça va faire deux fois que je mets du dentifrice sur la brosse à dents rose, et réalise avant de la mettre à la bouche, que non, moi c’est la orange, et que tout ça, c’est parce qu’il a une ou deux brosses d’avance sur moi, ce qui lui donne le droit d’avoir la brosse rose en réserve!

Et tac !

Je voulais prendre quelques minutes pour parler d’un truc qui me surprend, mais qui me rassure en même temps …

Je réalise peu à peu que tout ça, là, ne sert à rien.

Mascara, fond de teint, liner, rouge à lèvres et autres blush.

Laque, fer à lisser, fer à boucler, soin brillance cheveux.

Bon, j’y vais fort. Mais dans l’idée, c’est vrai.

Je réalise depuis un moment déjà, que le fait que je passe une heure dans la salle de bain le matin avant de pouvoir dire « je suis prête », énerve mon copain.

Je comprends, je fais des efforts, mais je ne peux pas aller plus vite que la musique.

Voici un matin de week-end classique…

 

 

Sérieusement, je sais pas si moi, je supporterais.

Tout cet article est pris à la rigolade, mais je ne pense pas que j’aurais la capacité à attendre comme ça … !

Mais moi, j’ai besoin de tout ça.

D’abord, j’ai besoin de me sentir propre, fraîche, réveillée.

J’ai le besoin de passer sous la douche, de me laver les cheveux pour pouvoir me les coiffer par la suite comme je le souhaite, sans avoir des épis ou le derrière raplapla.

J’ai forcement besoin d’avoir bonne mine, de cacher mes cernes, de mettre en valeurs mes yeux, d’avoir du blush sur les joues. J’ai besoin de tout ça.

Pour être de bonne humeur.

Pour pouvoir me trouver correcte quand je croise mon reflet dans une glace, et me sentir bien dans mon corps, bien dans ma tête.

Je n’imagine même pas une journée au boulot, ou ailleurs.

Quand quelqu’un est habitué à être maquillée, on lui trouvera forcement mauvaise mine sans maquillage, c’est normal, c’est humain.

On lui trouvera les yeux cernées, le teint rosé (peau sensible).

On lui verra un regard éteint (merci le fait d’être blonde et des cils blonds pas mascaratés, bonjour les dégats!)

J’ai pas envie de ça.

Pourquoi je vous dis ça aujourd’hui.

Pour la simple et bonne raison que mon copain me préfère pas maquillée et pas coiffée … !!

La blague ! Pour une passionnée de make up comme moi, qui adoooore se chouchouter, se sentir belle etc.

Je l’ai remarqué car à de nombreuses reprises :

« T’es belle !

– Arrête chuis pas maquillée!

– Bin justement, t’es belle! »

Il me préfère au naturel.

Alors je vous vois venir, non il ne préfère pas au naturel car je mets tant de temps à être opé. (hi hi hi)

La semaine, quand j’ai passé une journée à la maison, que j’ai eu des choses à faire et pas le temps de me pomponner, que j’ai les cheveux ondulés séchés au naturel.

C’est là, le soir en rentrant, qu’il va me dire que je suis belle.

Quand on passe le week-end en amoureux chez ses parents, que j’ai à peine mis du fond de teint (chut il ne s’en aperçoit pas!) et du mascara, c’est là qu’il va me dire que je suis belle.

Ces moments où le simple fait qu’il me confie ça, me donne envie de me cacher parce qu’il est 21h, que la journée a été longue, et que mes cernes ne sont pas totalement camouflées, et que mes cheveux sont dans tous les sens.

Et ces moments où il me dit « te cache pas, t’es caille. »

Et où je lis dans ces yeux que après tout, il le pense.